Nouvel album "Sail On" en magasin en Europe!

Marc-André LÉGER, c’est l’artiste qui va définitivement là où on ne l’attend pas. D’abord, il débarque du Canada pour jouer du blues aux européens, sa guitare à résonateur dans une main, son PowerBook dans l’autre et ses bottes de cowboy aux pieds. Et puis, son terrain de jeu du moment, c’est le blues roots, dans le plus simple appareil : guitare /voix. Mais attention, l’homme est surprenant ! Il a un jeu de guitare électrisant alliant dextérité et virtuosité, quant à sa voix, elle est sensuelle, veloutée et apporte une touche de soul au plus traditionnel des blues. Il transpire la générosité et la curiosité, plutôt pas mal lorsqu’il s’agit de partager des moments rares sur scène avec le public.

Depuis son arrivée en Europe en 2008, Marc-André n’a cessé de faire parler de lui suite à ses prestations scéniques, il a attisé l’intérêt de plus d’un programmateur et est reconnu comme étant un artiste incontournable de la scène blues du moment par ses semblables. Par ses arrangements précis mais jamais figés, il multiplie les clins d’œil aux dérivés du blues qui marquent sa vie musicale. Du coup, ça groove, c’est funky, folk et rock, toujours dans le respect de la tradition de ses racines. Chacun de ses concerts surprend et séduit les auditeurs aguerris comme les non-spécialistes du genre.

En 2009, il décide de pallier à un manque certain : un album où serait capturée l’essence de ses prestations live. Une année après la première séance d’enregistrement, huit mois de post production « home made », son nouvel opus, « SAIL ON » premier album acoustique, sort enfin en novembre 2010. « SAIL ON », c’est à la fois un hommage au titre de Fred MCDOWELL « Sail On Little Girl Sail On », qu’il s’est complètement réapproprié pour le coup, et un retour sur son parcours parce qu’il n’a pas hésité à tout quitter pour vivre la vie dont il avait envie. 11 titres de pur blues colorisé à la sauce MAL, sans fioritures inutiles, plein de sa sincère admiration pour ceux qui ont fait l’histoire du blues. On y retrouve tout ce qu’on a aimé en live : l’énergie, l’authenticité du son, la sincérité dans les interprétations et surtout, un jeu de guitare exceptionnel et cette voix qui réchauffe.

Marc-André LEGER n’en est pas à son tour de chauffe dans le métier. Ses premiers concerts acoustiques en solo remontent à 1994. En 2001, il devient professionnel avec ce projet et vers 2004, il donne plus de 200 spectacles par an. Il joue alors surtout dans des bars et des festivals de blues au Canada. En 2007, il sort son premier album éponyme, qui lui vaudra une critique dithyrambique dans le magazine X-Roads « Marc André Léger se révèle comme le nouveau conquérant d’un blues aux couleurs chatoyantes. Il faudra compter avec lui dorénavant et cet album est une sacrée belle carte de visite ! ». Cet album plus électrique que « SAIL ON » solo laisse entrevoir les capacités créatives du garçon. Il n’est pas pour autant devenu un baroudeur solitaire. Il a été le leader de plusieurs formations, dont Blues Central à Moncton. Parce qu’il sait aussi très bien s’entourer. D’ailleurs, un an après son arrivée en Europe, il monte une formule trio pour la scène. Entouré de Guillaume LAGGER à l’harmonica et Xavier LONGCHAMP ou Yoann JULLIARD à la batterie, il propose un spectacle sans limite de style et empreint d’une belle complicité. Ces trois là ont des univers musicaux tellement différents que lorsqu’ils se rejoignent, ils poussent le blues hors de ses limites et c’est tout simplement jouissif.